Coelioscopie ou laparoscopie

Coelioscopie, laparoscopie : définition

C'est une technique chirurgicale mini invasive qui permet d’accéder à l’intérieur du ventre sans réaliser de larges incisions sur la peau.
En effet, le chirurgien réalise des incisions entre 5 à 10 mm seulement pour y introduire une caméra et des instruments miniaturisés.
Cabinet du Dr Aurel MESSAS
107 avenue Victor Hugo
rez de chaussée (fond de cours)
75116 Paris
+33 6 50 38 38 38
aurelmessas@gmail.com
laparoscopie

Le déroulement de l'intervention

Cette technique est réalisée sous anesthésie générale. Elle consiste à gonfler le ventre avec du gaz pour créer un espace suffisant pour opérer dans le ventre. Une fois le ventre gonflé, le chirurgien urologue introduit à travers la peau les instruments miniaturisés.

Les atouts de la coelioscopie ou laparoscopie

La coelioscopie ou laparoscopie est employée pour la plupart des interventions : néphrectomie (en cas de tumeur du rein), prostatectomie radicale (en cas de cancer de la prostate), cure de prolapsus vésico-génital , promontofixation, cystectomie (en cas de cancer de vessie), cure de syndrome de la jonction pyélo-urétérale…

C’est une technique moderne qui permet de diminuer les saignements et de réduire la durée d’hospitalisation. Elle est adaptée à une Récupération rapide après chirurgie (RRAC) et les cicatrices sont moins douloureuse et moins disgracieuses.
La reprise d’une vie normale est plus rapide que lors d’une chirurgie classique.

Pendant l’hospitalisation

Dès le premier jour l’alimentation habituelle peut être reprise. Les douleurs ressenties après une coelioscopie sont habituellement minimes.

Vous pouvez ressentir une douleur dans le dos le premier jour après l’intervention. Elle peut être liée à la persistance de gaz dans votre ventre. Cette douleur peut nécessiter la prise d’un médicament particulier, parlez en avec l’anesthésiste.

Vous pouvez souffrir de ballonnements abdominaux, de gaz et d'un transit intestinal perturbé pendant plusieurs jours ou semaines après une intervention.
Dans le mois qui suit une intervention coelioscopique, il est recommandé de manger léger, en favorisant les fibres.

Après la sortie

la coelioscopie n’impose pas de soins particuliers. Les soins sur la cicatrice sont réalisés par une infirmière à domicile habituellement 1 jour sur 2 jusqu’à cicatrisation complète.
L'ablation des fils intervient au 10ème jour post opératoire (s'ils ne tombent pas tous seuls).