L’hématurie macroscopique

L'hématurie macroscopique signifie tout simplement la présence de sang dans les urines visible à l'œil nu.

Que révèle la présence de sang dans les urines ?

Cette hématurie macroscopique révèle le plus souvent une maladie bénigne. Il s’agit le généralement d’un calcul ou d’une infection des urines .
Néanmoins, du sang dans les urines peut également révéler un cancer des voies urinaires.
Cabinet du Dr Aurel MESSAS
107 avenue Victor Hugo
rez de chaussée (fond de cours)
75116 Paris
+33 6 50 38 38 38
aurelmessas@gmail.com
Que faire en cas d'hématurie macroscopique ?

Dans tous les cas, la présence de sang dans les urines imposera de consulter un urologue pour réaliser un examen clinique et éventuellement un bilan d’examens complémentaires.

Les bons gestes, en attendant la consultation : il faut boire de l’eau ! Si vous êtes en bonne santé et que vous n’avez pas d’insuffisance cardiaque, buvez de l'eau (2 à 3 litres par jour) jusqu’à éclaircir les urines.

Les signes de gravité : si vous observez beaucoup de caillots et que vous devez pousser pour sortir des urines rouges sombre avec des caillots, prenez immédiatement rendez-vous en urgence avec un urologue.

Il n'y a pas matière à s'inquiéter ou consulter en urgence :

  • Si ce n’est pas la première fois que vous observez une hématurie macroscopique et qu’un bilan a déjà été réalisé. En effet, si vous avez bénéficié d'un bilan initial complet, les risques de découvrir une maladie grave sont bien moindre.

  • Si cela survient au cours d’une infection urinaire. Le sang dans les ruines n’est pas inhabituel lors d'une infections urinaire.

  • Si vous avez déjà fait des crises de colique néphrétiques ou des calculs dans l’appareil urinaire. Un calcul peut irriter et faire saigner la muqueuse qui tapisse l’appareil urinaire.

Cas particulier : si vous êtes sous traitement anticoagulant ou antiagrégant

La consultation est urgente car votre sang ne coagule pas. Le saignement pourrait donc continuer ou s’aggraver.
En accord avec votre cardiologue ou votre médecin traitant, il faudra éventuellement arrêter le traitement anticoagulant ou antiagrégant, s'il n'y a pas d'amélioration rapidement.